Impact du microbiote sur la maturation du système immunitaire de l’hôte

Chez les mammifères, le développement du système immunitaire intestinal est initié in uteropar un programme déterminé génétiquement.

Cependant, le développement complet de ce système immunitaire et sa maturation finale n’ont lieu qu’après la naissance, sous l’influence des très nombreuses bactéries qui colonisent alors l’intestin et qui composent le microbiote intestinal.L’utilisation de modèles in vivooriginaux de souris axéniques, sans germe, et gnotoxéniques, colonisées avec des bactéries individuelles ou des groupes de bactéries plus ou moins complexes, nous a permis d’identifier le rôle particulier de la bactérie segmentée filamenteuse (ou SFB) dans la maturation des réponses immunes intestinales adaptatives, IgA et lymphocytaires T. Sa capacité singulière à adhérer à l’épithélium des plaques de Peyer suggère un rôle important de ces formations lymphoïdes dans l’initiation des réponses immunes induites par la SFB. Nos résultats renforcent l’idée du rôle majeur des plaques de Peyer dans l’initiation des réponses IgA intestinales par le microbiote. De façon inattendue, en l’absence de ces structures, la SFB induit dans le chorion des souris, la néogenèse de structures lymphoïdes tertiaires capables d’initier des réponses IgA associées à une forte réponse IL-17 spécifique de la SFB. Ces résultats suggèrent que les puissantes propriétés immunostimulantes de la SFB sont soutenues par de multiples voies d’induction des réponses immunes qui pourraient être liées à son adhésion à la muqueuse intestinale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *