La vitamine C contre la pneumonie?

grapefruit-1647688_1920

Le Dr Frederick R. Klenner avait publié une série d’articles sur 42 patients traités avec succès d’une pneumonie virale par voie intraveineuse à forte dose de vitamine C [1]. Dalton en 1962 a rapporté des résultats positifs de la vitamine C par voie intraveineuse chez trois patients atteints de pneumonie [2].

Une revue systématique a également analysé en profondeur le traitement de la vitamine C dans la pneumonie [3].

Depuis plus de 80 années, un certain nombre de publications scientifiques, à commencer par les études de Jungeblut [4], ont soutenu que le traitement par la vitamine C dans beaucoup de différentes infections virales pourrait être efficace seul ou combiné avec d’autres traitements. Pour un bénéfice optimal, il est important d’utiliser l’ascorbate en plusieurs milliers de milligrammes. Klenner avait combiné souvent les deux formes de vitamine C, à la fois la forme injectable et orale. Dans les infections virales, où on constate généralement un manque de traitements spécifiques, la vitamine C doit être prise en compte dans la recherche ainsi que dans le travail clinique. Les rapports de cas réussis peuvent être très inspirant. Un tel exemple est l’histoire d’Alan Smith [5].

Dr. Klenner se souvient d’un homme, qui était alité, prêt à mourir d’une pneumonie virale grave, mais qui a refusé d’être hospitaliser.

“Je suis allé à sa maison et lui ai donné un grand coup avec cinq grammes de vitamine C”, a-t-il déclaré. “Quand je suis retourné plus tard dans la journée, sa température a baissé de trois degrés et il était assis sur le bord du lit entrain de manger. Je lui ai donné un autre coup de vitamine C, à 5000 mg et maintenu cette dose pendant trois jours, quatre fois par jour. Il était bien. ” [6]

La pneumonie est une maladie très répandue. L’origine de l’inflammation est généralement une infection par des virus ou des bactéries. Cependant, la pneumonie peut aussi être causée par des toxines, des médicaments et des réactions auto-immunes.

Comme il existe différentes causes étiologiques de pneumonie, il est important que les médecins savent que la vitamine C est très sûre et fonctionne positivement en combinaison avec le traitement médical des infections et de nombreuses autres maladies. En outre, dans les maladies aiguës, Klenner a souligné que le début du traitement par la vitamine C doit être immédiat, même si le diagnostic serait difficile à poser [7]. Pour obtenir des concentrations élevées de vitamine C dans les tissus du corps, il serait raisonnable de combiner différentes formes de vitamine C dans le traitement : voie orale conventionnelle, la vitamine C liposomale et, le cas échéant, la vitamine C par voie intraveineuse [8].

 

Références:

1. Klenner FR. Virus pneumonia and its treatment with vitamin C. South Med Surg 1948;110:36-8. https://www.seanet.com/~alexs/ascorbate/194x/klenner-fr-southern_med_surg-1948-v110-n2-p36.htm

2. Dalton WL. Massive doses of vitamin C in the treatment of viral diseases. J Indiana State Med Assoc 1962;55:1151-4. http://www.mv.helsinki.fi/home/hemila/CP/Dalton_1962_ch.pdf

3. Hemilä H, Louhiala P. Vitamin C for preventing and treating pneumonia. Cochrane Database Syst Rev 2013, 2013 Aug 8;(8):CD005532. doi: 10.1002/14651858.CD005532.pub3. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23925826

4. Jungeblut CW. Inactivation of Poliomyelitis Virus in Vitro by Crystalline Vitamin C (Ascorbic Acid). J Exp Med 1935;62:517-21. Twenty-one additional Jungeblut papers were published in the Journal of Experimental Medicine. They are available for free online access at: http://jem.rupress.org/search?submit=yes&author1=jungeblut&sortspec=date&where=author1&y=11&x=29&hopnum=1

5. https://www.youtube.com/watch?v=VrhkoFcOMII et https://www.youtube.com/watch?v=vTXSTGGRvKY

6. Miller F. Dr. Klenner urges taking vitamins in huge doses. Greensboro Daily News, Tues, Dec 13, 1977, p A8-A10.

7. Saul AW. Hidden in plain sight. The pioneering work of Frederick Robert Klenner, M.D. J Orthomolecular Med 2007;22:31-8. http://www.doctoryourself.com/klennerbio.html et http://orthomolecular.org/hof/2005/fklenner.html

8. Duconge J, Miranda-Massari JR, Gonzalez MJ, et al. Pharmacokinetics of Vitamin C: insights into the oral and intravenous administration of ascorbate. P R Health Sci J 2008;27:7-19. https://riordanclinic.org/wp-content/uploads/2014/12/13-75-1-PB.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *