Vitamine C et détoxication

 

La Vitamine C et son action dans la détoxication

La vitamine C est une composante miraculeuse qui aide à combattre contre les éléments qui pourraient détruire notre corps. Néanmoins, il est conseillé de savoir comment l’intégrer dans notre alimentation voire dans notre vie sans porter un trouble dans notre système d’élimination ainsi que dans notre système rénal.

La vitamine C occupe un rôle important dans notre organisme. Elle intervient dans les soins des maladies et la purification de notre organe. En effet, pour le traitement d’un cancer, la lutte contre certaines pathologies neurodégénératives et même la prévention contre les radiations nucléaires, la vitamine C doit être introduite dans notre corps en forte dose par voie intraveineuse. Toutefois, en ce qui concerne la détoxication, elle peut être administrée par voie digestive. En effet, elle fait partie des antioxydants non enzymatiques et elle comporte une matière organique très puissante pouvant détruire les substances toxiques présentes dans notre corps. Elle est aussi un élément nutritionnel qui tient une part importante dans la protection de notre tissu cellulaire.

Comment peut-on se procurer de la vitamine C ?

Beaucoup d’entre nous pensent qu’il existe une grande quantité de vitamine C dans les agrumes tels que les citrons, les oranges, les pamplemousses et tant d’autres. Cependant, cette substance alimentaire réside notamment dans les fruits tropicaux comme les papayes qui en renferment une dose assez élevée. La vitamine contenue dans ces aliments est dite biodisponible. Cela signifie qu’elle est adaptée biologiquement à notre corps humain et elle peut être décomposée en plusieurs acides aminés. Toutefois, pour le cas de certaines vitamines C fabriquées par les laboratoires pharmaceutiques, il est fort possible qu’elles soient éliminées directement par le système organique de notre corps comme le foie ou les reins. À ce moment-là, elles sont dites non biodisponibles puisqu’elles ne font pas partie des chaînes moléculaires reconnues par le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *