Une récente étude à grande échelle conclut que le diabète de type 1 et de type 2 sont associés à un risque accru de décès à l’hôpital lié au COVID-19.


Il révèle qu’un tiers des décès liés aux coronavirus dans les hôpitaux en Angleterre sont des personnes atteintes de diabète.

Au cours des derniers mois, les chercheurs se sont précipités pour recueillir des informations sur les effets d’un virus qui, l’an dernier, était inconnu de la science.
Maintenant, avec des millions de cas dans le monde, les scientifiques tentent de comprendre quels facteurs sont associés à de moins bons résultats.
Parmi ces facteurs, le diabète. Comme l’expliquent les auteurs de la récente étude, les premières analyses réalisées en Italie, en Chine, aux États-Unis et au Royaume-Uni suggèrent que les personnes atteintes de diabète ont un risque accru de développer des cas plus graves de COVID-19.
Cependant, jusqu’à présent, les études n’ont pas différencié le diabète de type 1 et de type 2; la dernière enquête comble cette lacune dans notre compréhension.
Les résultats sont disponibles sur le site Web du National Health Service (NHS) du Royaume-Uni; ils n’ont pas encore fait l’objet d’un examen par les pairs et attendent d’être publiés.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *