Une nouvelle étude révèle qu’un déséquilibre des électrons dans le foie semble être un facteur de risque pour de nombreuses maladies courantes


Des chercheurs du Massachusetts General Hospital ont découvert un lien inattendu entre un déséquilibre d’électrons dans les cellules du foie et de nombreux problèmes métaboliques qui augmentent le risque de maladies telles que les maladies cardiovasculaires et les stéatoses hépatiques.

Leurs résultats, publiés dans la revue Nature, mettent en lumière le phénomène connu sous le nom de stress réducteur et comment la génétique et les facteurs environnementaux tels que l’alimentation influencent ce facteur de risque de maladie émergente.

Source:

https://www.massgeneral.org/news/press-release/imbalance-of-electrons-in-liver-a-risk-factor-for-many-diseases

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *