Un régime vegan est mauvais pour la santé vous disent les allemands

diet_16866248345
Une diète exclusivement VEGETALIENNE peut elle apporter tous les nutriments nécessaires pour une santé optimale ?
LA SOCIETE ALLEMANDE DE NUTRITION met un coup de pied dans la fourmilière et répond NON !!

Qui croire maintenant ?
Les anglo-saxons ou les allemands ?
 
Bon, ça je laisse à chacun la liberté de croire ce qu’il veut.
 
Mais je vais quand même donner mon avis la dessus :
 
Le plus intéressant est que cette revue de la littérature renferme 104 références scientifiques et est publiée par 9 scientifiques ACTIFS tous des spécialistes de la nutrition.
 
Je dis scientifiques actifs car en comparaison avec les 6 scientifiques de l’American Heart Association (qui est juste un exemple et c’est à peu près la même chose dans les autres organisations américaines et anglaises), il n’y a qu’une seule scientifique active, c’est à dire, qui encadre et publie régulièrement des études scientifiques et qui a des rôles importants dans les études qu’elle publie. Le reste ne publient que dans des rôles très secondaires… vous savez… les auteurs qu’on cite en général avant le dernier auteur (directeur de la recherche), ceux qui souvent sont ajoutés à la liste d’auteurs parce qu’ils facilitent le déroulement de la recherche en aidant administrativement ou en facilitant la publication en usant de leurs relations et de leurs contacts. Bref, 5 scientifiques parmi ceux qui fédèrent l’American Heart Association sont non actifs dans l’encadrement ou la réalisation concrète et effective des recherches.
 
Les 9 scientifiques de la Deutsch Gesellschaft für Ernährung qui ont publié cette revue de la littérature sont tous actifs. On peut voir qu’ils ont un rôle important dans les études qu’ils publient (il suffit d’aller sur pubmed pour le vérifier).
 

Résumé :

“Sur la base de la littérature scientifique actuelle, la société allemande de nutrition (DGE) a développé une position sur le régime végétalien. Avec un pur régime à base de plantes, il est difficile voire impossible d’atteindre un approvisionnement suffisant de certains nutriments. Le nutriment le plus critique est la vitamine B12. D’autres nutriments potentiellement critiques dans un régime végétalien comprennent les protéines, les acides aminés, les acides gras à longue chaîne n-3, d’autres vitamines (Riboflavine, vitamine D) et des minéraux (calcium, fer, iode, zinc et sélénium). Le DGE ne recommande pas un régime végétalien pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les nourrissons, les enfants ou les adolescents. Les personnes qui souhaitent néanmoins suivre un régime végétalien devrait prendre définitivement un supplément de vitamine B12, faire attention à un apport adéquat de nutriments, les nutriments particulièrement critiques, et peut-être utiliser des aliments enrichis ou compléments alimentaires. Ils devraient recevoir des conseils d’un conseiller en nutrition et leur approvisionnement en nutriments essentiels doit être régulièrement contrôlé par un médecin.”

Voici également une partie de la conclusion de cette revue de la littérature :
 
“La DGE recommande un régime qui comprend tous les groupes d’aliments dans le cercle de la nutrition – y compris les produits animaux. En d’autres termes, la DGE recommande un régime alimentaire sain sous la forme d’un mélange qui se compose en grande partie des aliments végétaux et, dans une moindre mesure, des aliments d’origine animale, y compris poissons, viandes et produits à base de viande”
Lien vers la revue de la littérature :

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *