Troubles gastrointestinaux : traitement par l’hypnothérapie – Review

17th_century_Persian_digestive_system

Les désordres gastrointestinaux pourraient constituer une indication du traitement hypnothérapeutique. Cette étude analyse les 35 publications scientifiques à ce sujet. Les résultats des auteurs sont à peu près clairs, l’hypnose a un intérêt particulier pour le traitement des troubles gastrointestinaux malgré que les mécanismes d’action ne sont pas encore élucidés.

Résumé :

“L’hypnothérapie a été étudiée pendant 30 ans en tant que traitement pour des troubles gastro-intestinaux (GI). Il existe actuellement 35 études dans la littérature empirique publiées, dont 17 essais contrôlés randomisés (ECR) qui ont évalué les résultats cliniques d’un tel traitement. Ces études sont examinées en détail dans cet article. Vingt-quatre des études ont testé l’hypnothérapie pour le syndrome du côlon irritable chez l’adulte (IBS) et 5 se sont concentrées sur l’IBS ou la douleur abdominale chez les enfants. Toutes les études d’hypnothérapie sur l’IBS ont rapporté une amélioration significative des symptômes gastro-intestinaux, et les 7 sur 10 des ECR chez des adultes et les 3 ECR dans les échantillons pédiatriques de patients ont trouvé des résultats supérieurs pour l’hypnose par rapport aux groupes témoins. Collectivement ce corpus de recherche montre sans équivoque que pour les adultes et les enfants souffrant d’IBS, le traitement de l’hypnose est très efficace pour réduire les symptômes de l’intestin et peut offrir un soulagement durable et substantiel des symptômes pour une grande proportion de patients qui ne répondent pas adéquatement aux approches de traitement médical habituel. Pour d’autres troubles gastro-intestinaux les preuves sont plus limitées, mais les indications préliminaires du potentiel thérapeutique peut être vu dans les essais individuels contrôlés randomisés publiés à ce jour sur l’hypnothérapie pour la dyspepsie fonctionnelle, douleur thoracique fonctionnelle, et la colite ulcéreuse. Les essais d’hypnothérapie contrôlés dans ces trois troubles devraient constituer une priorité. Les mécanismes sous-jacents de l’impact de l’hypnose sur les problèmes gastro-intestinaux sont encore peu claires, mais les résultats d’un certain nombre d’études suggèrent qu’elles impliquent à la fois la modulation du fonctionnement de l’intestin et des changements dans la gestion du cerveau des signaux sensoriels du tractus gastro-intestinal.”

 

Lire la review :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26264539

 

Lire aussi :

 

Hypnose : quelle utilité pour l’accouchement ? – Review

Pleine conscience : La mindfulness permet-elle de perdre du poids ? – Review

Variabilité ventilatoire et action de la respiration sur le parasympathique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *