Trans-resvératrol, piceatannol et acide gallique: polyphénols puissants isolés de Mezoneuron benthamianum efficaces comme agents anticaries, antioxydants et cytotoxiques


L’étude phytochimique de l’extrait d’acétate d’éthyle de la racine de Mezoneuron benthamianum, un arbuste couramment utilisé comme bâton à mâcher dans le sud-ouest du Nigéria, a conduit à l’isolement de trois composés caractérisés comme le trans-resvératrol, le piceatannol et l’acide gallique par l’utilisation de techniques spectroscopiques.

L’activité anticarie des polyphénols a été évaluée contre quatre bactéries pathogènes buccales (Streptococcus mutans, Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus et Escherichia coli), isolées à partir d’échantillons cliniques présentés par des patients atteints de caries dentaires, tandis que leurs activités antioxydantes et cytotoxiques ont été déterminées à l’aide de 2,2 -diphényl-1-picrylhydrazyl (DPPH) et techniques de dosage biologique des crevettes de saumure (artemia salina nauplii). Les résultats ont montré que les composés isolés présentaient une activité anticarie très forte avec une concentration inhibitrice minimale (CMI) allant de 25 à 300 µg / ml, une activité antioxydante avec une CI50 de 35,81, 30,35 et 11,73 µg / ml, par rapport à l’acide ascorbique (IC50 = 38,20 µg / ml) et cytotoxique avec des CL50 de 7,15, 99,99 et 98,71 µg / ml respectivement pour le resvératrol, le picéatannol et l’acide gallique. Cette étude justifie en outre l’utilisation ethno-médicinale de M. benthamianum comme un outil efficace pour maintenir l’hygiène bucco-dentaire.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2468227619308051

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *