Traitement orthodontique en complément de la thérapie parodontale


Cette étude discute du rôle du traitement orthodontique comme complément au contrôle et au traitement des maladies parodontales et décrit un cas clinique de surpopulation mandibulaire antérieure sévère et de maladie parodontale suivie pendant neuf ans et trois mois après la fin du traitement orthodontique.

La malocclusion a nui à une bonne hygiène dentaire, ce qui a entraîné une perte osseuse et le développement d’un abcès parodontal entre les canines mandibulaires et les incisives latérales. Après le détartrage et le surfaçage radiculaire, un traitement orthodontique a été initié avec l’extraction des quatre secondes prémolaires, pour corriger la carence détectée en analyse céphalométrique et modèle.
Les objectifs du traitement ont été atteints et l’esthétique faciale et dentaire était satisfaisante. Une gestion parodontale adéquate, un contrôle de l’hygiène et des mouvements dentaires garantissent une occlusion idéale et facilitent le contrôle du biofilm.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *