Supplémentation en magnésium et son effet sur l’hypertension artérielle – Review

hypertension-867855_960_720

Il y a un débat aujourd’hui autours de la question de l’effet du magnésium chez les hypertendus. Une supplémentation en magnésium permet-elle de réduire significativement la tension artérielle ? Les auteurs de cette revue de la littérature qui a regroupé plus de 141 publications scientifiques sur le sujet nous répondent que malgré une petite réduction de la tension artérielle due au magnésium, les effets cliniques sur les hypertendus sont énormes. D’autres études sont nécessaires afin de confirmer définitivement cette information.

Résumé :

“À ce jour, il y a eu des preuves non concluantes en ce qui concerne l’effet des suppléments de magnésium sur la pression artérielle. Cette méta-analyse a été menée pour évaluer l’effet de la supplémentation en magnésium sur la pression artérielle et afin d’établir les caractéristiques des essais montrant la plus grande taille de l’effet. Les mesures des résultats primaires étaient la pression artérielle systolique (SBP) et la pression artérielle diastolique (PAD) à la fin de la période de suivi. Cent quarante et un articles ont été identifiés, dont 22 essais avec 23 ensembles de données (n = 1173), avec 3 à 24 semaines de suivi répondaient aux critères d’inclusion, avec une gamme de magnésium élémentaire complété de 120-973 mg (dose moyenne 410 mg). Les intervalles de 95% de confiance (IC) ont été calculés en utilisant le modèle à effets aléatoires de DerSimonian et Laird, avec la taille de l’effet calculé en utilisant Hedges G. En combinant toutes les données, des effets globaux de 0,36 et 0,32 pour la PAD et la SBP, respectivement, ont été observées (95% CI 0,27 à 0,44 pour le PAD et de 0,23 à 0,41 pour SBP), avec un effet plus important vu l’intervention dans les essais de croisement (PAD 0,47, SBP 0,51). La taille de l’effet augmente parallèlement avec l’augmentation de la dose. Bien que tous les essais individuels ont montré l’importance de la réduction de la pression artérielle, en combinant tous les essais, on observe une diminution de la SBP de 3-4 mm Hg et de la PAD de 2-3 mm Hg, ce qui a encore augmenté avec les essais de croisement conçu à > 370 mg / jour. Pour conclure, la supplémentation en magnésium semble atteindre une petite réduction de tension artérielle mais cliniquement significative, un effet qui pousse à mener de futurs grands essais prospectifs randomisés en utilisant une méthodologie solide.”

 

Lire la review :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22318649

 

Lire aussi :

 

Chlorure de magnésium d’ATP dans le traitement de l’hypertension – Review

Sodium : La carence est beaucoup plus grave que l’excès (Non au régime sans sel)

Carence en magnésium et stress oxydatif et nitrosatif – Review

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *