Régulation des neurotransmetteurs et consommation alimentaire : Le rôle des sources alimentaires dans la neurotransmission


Les neurotransmetteurs (NT) sont des substances chimiques biologiquement actives, qui assurent la transmission électrochimique entre les neurones. Les NT contrôlent de nombreuses fonctions organiques particulièrement cruciales pour la vie, notamment le mouvement, les réponses émotionnelles et la capacité physique à ressentir le plaisir et la douleur. Ces molécules sont synthétisées à partir de précurseurs simples et très courants. De nombreux types de NT ont à la fois des effets excitateurs et inhibiteurs. Le déséquilibre des neurotransmetteurs peut être à l’origine de nombreuses maladies et troubles, tels que la maladie de Parkinson, la dépression, l’insomnie, l’augmentation de l’anxiété, la perte de mémoire, etc. Les sources alimentaires naturelles contenant des NTs et/ou leurs précurseurs seraient une option potentielle pour aider à maintenir l’équilibre des NTs afin de prévenir les troubles cérébraux et psychiatriques. Le niveau des NTs pourrait donc être influencé en ciblant les habitudes alimentaires et les régimes nutritionnels. La mise en œuvre progressive d’approches nutritionnelles dans la pratique clinique a rendu nécessaire la déduction de certaines des NTs nutritionnelles en neuropsychiatrie. Cependant, l’importance de l’apport en NT nutritionnelles doit être mieux comprise, car il n’existe aucune étude préalable significative sur leur biodisponibilité, leur signification clinique et leurs effets sur les cellules nerveuses. Les stratégies interventionnelles soutenues par des preuves doivent être encouragées.

Vous pouvez lire mon article en entier sur : https://www.researchgate.net/publication/366569754_Neurotransmitters_Regulation_and_Food_Intake_The_Role_of_Dietary_Sources_in_Neurotransmission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *