Réflexologie plantaire : Les pieds… miroir du corps

foot-740206_960_720

Qui pourrait penser qu’une simple pression sur un point de la plante du pied soulage instantanément un mal d’estomac ou une douleur rachidienne, et pourtant… ça marche! Encore faut-il appuyer sur le bon bouton pour obtenir le bon résultat.

Encore méconnue par nos professionnels de la santé et par notre société,  la réflexologie plantaire appelée autrefois “massage zonal”  connait des succès si impressionnants que tous ceux qui l’ont essayé y reviennent systématiquement; en effet, on nous a appris à traiter le mal dans sa zone négligeant ainsi que l’être humain est une entité et que les différents constituants de notre corps s’interagissent et se complètent mutuellement,  c’est ce que la réflexologie appelle “la dynamique vitale”.

Cette thérapie a été utilisée depuis l’antiquité, en Inde, en Chine et en Egypte et ne fut redécouverte dans notre civilisation que dans le début du 20eme siècle par un médecin américain, le Dr William Fritzgerald qui aussitôt l’appela “massage zonal”. Le Dr Fritgerald a subdivisé le corps humain en 10 zones somatiques et constata qu’une pression sur un point du corps aurait un effet antalgique sur d’autres points situés dans la même zone somatique que celui-ci, vient ensuite la célèbre kinésithérapeute américaine, Eunice Ingham qui poursuivit les recherches sur cette méthode et lui donna son nom définitif : “la réflexologie”.

Depuis les années 60 les études scientifiques se sont penchées sur ce sujet d’espèce, mal compris à l’époque par les médecins mais qui faisait déjà un succès énorme, vraisemblablement il existe un lien entre les récepteurs nerveux cutanés de la plante des pieds, à peu près au nombre de 70000 récepteurs par pied, et le système neuro-végétatif qui, lui, contrôle toutes les fonctions organiques de notre corps. La réflexologie agit justement sur ces neurorécepteurs par des manœuvres de pression, de glissement et de mobilisation pour la régularisation du flux énergétique de l’organe en question et le pouvoir d’auto-guérison du corps. Ces manœuvres peuvent être  profondes ou superficielles, lentes ou rapides, brèves ou prolongées dans le temps selon l’effet recherché par le thérapeute. Il existe une carte de la plante des pieds qui a été mise à jour par le Dr Fritzgerald et qui indique l’endroit précis de chaque organe sur nos pieds.

Le principal avantage de cette thérapeutique c’est d’abord qu’elle n’a pas d’inconvénients ! Le massage plantaire n’a pas de contre-indications et il ne peut vous faire que du bien, pratiqué pour tout type de patient : adulte, nourrisson, femme enceinte… Pendant la première séance les résultats sont généralement spectaculaires en terme de sédation de la douleur, de  détente et de maîtrise de soi, il est toutefois nécessaire de suivre plusieurs séances pour assurer des effets plus durables. En effet, qu’il s’agisse de troubles digestifs, pour lesquelles la réflexologie est très douée, de rachialgies, d’angoisse, de rhume ou de céphalées les résultats sont les mêmes, toujours aussi impressionnants.

Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27502815

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27502805

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26545996

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26444161

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26256138

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26220257

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25636044

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *