Qu’est ce qui fait qu’un antioxydant soit puissant ?

etudes-scientifiques-cla-supplement

Quand on dit qu’un antioxydant est “puissant”, connaissez vous la sens derrière le mot “puissant” ? Qu’est ce qui fait qu’un antioxydant soit puissant ?

Les antioxydants qu’ils soient enzymatiques ou non enzymatiques ont ils réellement une “puissance” ?

La puissance est un concept qui possède plusieurs interprétation.

1- Entant que grandeur physique, la puissance correspond à la quantité d’énergie dépensée par unité de temps indépendamment de toute notion de mouvement.

2- Entant que grandeur mécanique ou biomécanique, elle correspond à la quantité de mouvement produite par unité de temps, ce qui quelques part renvois à son interprétation physique, dans mesure où la quantité de mouvement produite correspond à une quantité d’énergie dépensée.

3- Entant que qualité physique en sciences du sport, où elle renvois à la quantité de force ou de vitesse produite par unité de temps afin de désigner des mouvement brefs et rapides mobilisant un certain poids intrinsèque au corps ou extrinsèque à celui-ci (haltère)

Qu’en est il maintenant, de la puissance d’un antioxydant ?

Retenez bien cette définition:

La puissance d’une molécule antioxydante se mesure par rapport au nombre d’électrons libres (issus des espèces réactives d’oxygène ou ROS) neutralisés par une même molécule antioxydante avant qu’elle ne soit définitivement inutilisable.
La puissance d’un antioxydant dépend donc, du rendement et de la durée de vie moyenne de ses molécules.

Exemple:

On introduit une seule molécule de vitamine C dans un milieu contenant un certains nombre de ROS produisant régulièrement des électrons libres. On va supposer que cette molécule de vitamine C va réussir à capturer 10 électrons libres et qu’à la suite de la capture du dixième électron, elle se rend inutilisable (elle n’aura plus la capacité de capturer des électrons libres).

Dans le même temps, on a mis une autre molécule antioxydante (pyrroquinone quinine ou vitamine PQQ) dans les mêmes conditions que ceux de la vitamine C. On observera que cette molécule réussit à neutraliser 10000 électrons libres (1000 fois plus que la vitamine C).

On conclue donc que la vitamine PQQ constitue un antioxydant plus puissant que la vitamine C (ce qui est vrai d’ailleurs).

CONCLUSION: la puissance d’un antioxydant est relative à la quantité d’électrons piégés par ce dernier indépendamment de la notion du temps.

A suivre..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *