Pommes de terre et diabète : Le méthode de cuisson est importante


Des recherches antérieures n’ont pas démontré de manière concluante que l’adoption d’un régime riche en légumes réduisait le risque de diabète de type 2, comme on pouvait s’y attendre.
Une nouvelle étude suggère que cela pourrait être le résultat de l’inclusion des pommes de terre comme légumes dans les études. Elle confirme que les légumes sans patates aident effectivement une personne à éviter le diabète.
Selon l’étude, les pommes de terre nature, non agrémentées, ont peu d’effet sur le risque de diabète. Les pommes de terre frites, les chips et la purée de pommes de terre augmentent ce risque.
Bien qu’il soit logique qu’un régime alimentaire sain comprenant beaucoup de légumes aide une personne à éviter le diabète de type 2, les recherches n’ont pas été concluantes.

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université Edith Cowan (ECU) de Perth, en Australie, dont les résultats sont publiés dans Diabetes Care, pourrait avoir trouvé la raison de ce phénomène : les pommes de terre.

L’étude a révélé que les légumes en général réduisent effectivement le risque de diabète, à l’exception des pommes de terre, qui sont souvent comptées parmi les légumes dans les recherches.

Dans l’étude, les participants qui consommaient le plus de légumes – moins les pommes de terre – présentaient un risque de diabète réduit de 21 % par rapport à ceux qui ne consommaient pas de quantités importantes de légumes dans leur alimentation.

Aucun avantage supplémentaire n’a été constaté pour les personnes consommant plus de 150 à 250 grammes de légumes par jour.

Source :https://diabetesjournals.org/care/article/doi/10.2337/dc22-0974/147965/Vegetable-But-Not-Potato-Intake-is-Associated-With

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *