Pois et haricots: peuvent-ils améliorer la santé cardiaque?


Une revue récente et une méta-analyse portent sur le rôle des légumineuses dans la santé cardiaque.

À l’aide de données provenant de multiples études et d’analyses antérieures, les auteurs concluent que les légumineuses pourraient être bénéfiques pour la santé cardiaque mais que les preuves ne sont pas accablantes.
Il est évident que la nutrition joue un rôle central dans la santé. À une extrémité du spectre, il est de notoriété publique que le fait de suivre un régime riche en sucre, en sel et en gras augmente le risque de dégradation de la santé.
À l’autre extrémité, une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes frais réduira probablement le risque de certaines conditions.
Cependant, il est notoirement difficile d’analyser l’effet de chaque aliment sur des conditions spécifiques.
Les auteurs d’une revue récente dans Advances In Nutrition ont relevé ce défi. Ils voulaient comprendre comment les légumineuses, notamment les haricots, les pois et les lentilles, affectent la santé du cœur.
En particulier, ils se sont concentrés sur le risque de maladie cardiovasculaire (MCV) et la mortalité par MCV. Les MCV comprennent les maladies coronariennes, l’infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux. Ils ont également étudié la consommation de légumineuses en relation avec le diabète, l’hypertension et l’obésité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *