Nutrition et régimes imitant le jeûne dans la prévention et le traitement des maladies auto-immunes et de l’immunosénescence


Des signaux complexes et coordonnés sont nécessaires pour initier et soutenir l’activation, la prolifération et la différenciation des lymphocytes.

Ces signaux, qui sont connus pour déterminer la fonction des lymphocytes T, dépendent également de l’état métabolique de l’organisme. Des études récentes indiquent que le type et les niveaux de nutriments peuvent influencer la génération, la survie et la fonction des lymphocytes et peuvent donc affecter plusieurs maladies auto-immunes. Ici, les scientifiques passent en revue la dérégulation des lymphocytes au cours de l’auto-immunité et du vieillissement, les mécanismes associés à la perte de la fonction immunitaire, et la façon dont les régimes imitant le jeûne et d’autres interventions alimentaires affectent l’auto-immunité et l’immunosénescence.

Source:

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28137612/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *