Nouvelle piste pour le traitement du cancer : Review

cancercellules

La KRAS est l’une des protéines les plus fréquemment activées dans le cancer , mais le développement d’inhibiteurs de RAS s’est avérée extrêmement difficile.

Dans cette méta-analyse très récente (juillet 2016) Shokat & Ostrem discutent des dernières indications sur la structure et la dynamique du RAS, et considèrent les mécanismes d’action potentiels pour les inhibiteurs de RAS efficaces , et d’examiner les rapports récents des inhibiteurs de RAS directs (Nature Reviews Drug Discovery)

Résumé :

“La KRAS est l’oncogène le plus fréquemment muté dans les cancers humains. En plus de la tenue de cette distinction, des tentatives infructueuses pour cibler cette protéine ont conduit à la caractérisation des RAS comme non brevetables. Cependant, les progrès récents de la technologie et des nouvelles approches pour la découverte des médicaments ont renouvelé l’espoir qu’un inhibiteur de KRAS direct puisse voir le jour. Dans cette méta-analyse, nous proposons une analyse en profondeur de la structure, la dynamique, l’activation et l’inactivation mutationnelle, ainsi que les mécanismes de signalisation des RAS. Dans cette perspective, nous considérons alors des mécanismes d’action potentiels pour les inhibiteurs des RAS efficaces. Enfin, nous examinerons chacun des nombreux rapports récents des inhibiteurs directs des RAS et nous discuterons des perspectives prometteuses pour le développement ultérieur.”

Voici le lien vers la méta-analyse :

http://www.nature.com/nrd/journal/vaop/ncurrent/full/nrd.2016.139.html?WT.mc_id=FBK_NatureReviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *