Neurosciences cognitives nutritionnelles du vieillissement : Focus sur les caroténoïdes et la fragilité cognitive


L’intégrité cognitive est un élément essentiel d’un vieillissement sain et actif.

– La détresse oxydative est fortement liée à la neurodégénérescence.
– La consommation et les niveaux de caroténoïdes sont liés à la fragilité cognitive.
– Il existe un conflit de preuves pour les essais d’intervention avec les caroténoïdes dans la démence.
– Les études futures sur les caroténoïdes devraient s’inscrire dans le cadre de stratégies personnalisées et multidomaines.
Le terme “neurosciences cognitives nutritionnelles” a été récemment créé pour définir un domaine de recherche axé sur l’impact de la nutrition sur la cognition et la santé du cerveau tout au long de la vie. Dans cet aperçu, nous résumons les preuves solides du rôle des caroténoïdes en tant que micronutriments aux propriétés biologiques différentes chez les personnes présentant une (pré)fragilité cognitive. Comme les processus neurodégénératifs au cours du vieillissement se produisent dans un continuum allant du vieillissement cérébral à la démence, nous proposons le nom de “neuroscience cognitive nutritionnelle du vieillissement” pour définir la recherche sur le rôle de la nutrition et des micronutriments dans la fragilité cognitive. D’autres études sont nécessaires pour intégrer les interventions sur les caroténoïdes dans des stratégies de style de vie personnalisées et multidomaines.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *