Modèles et tendances mondiaux des cancers des lèvres, de la langue et de la bouche


• Les cancers des lèvres, de la langue et de la bouche restent un problème de santé important en Asie du Centre-Sud et dans certaines régions d’Océanie.

• Les tendances par sous-type sont diverses en raison d’étiologies multifactorielles.

• Dans un certain nombre de populations, les taux d’incidence du cancer des lèvres ont décliné de façon uniforme au cours des dernières décennies.

• Malgré la baisse des taux d’incidence du cancer de la bouche chez les hommes, une légère augmentation des taux chez les femmes est observée dans certaines régions et mérite l’attention.

À l’échelle mondiale, l’incidence la plus élevée a été observée en Asie du Centre-Sud et dans certaines parties de l’Océanie, avec les taux d’incidence estimés les plus élevés en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Pakistan et en Inde. Les taux de cancer des lèvres les plus élevés ont été observés en Australie, tandis que l’Inde avait les taux d’incidence les plus élevés de cancers de la bouche et de la langue buccale. Les tendances sont diverses, les taux d’incidence du cancer des lèvres continuant de diminuer pour les deux sexes; les taux d’incidence du cancer de la bouche sont également en baisse chez les hommes, bien que des taux croissants chez les femmes aient été observés dans certaines populations.

Il y a quelques raisons d’être optimiste étant donné les perspectives de contrôle de ces cancers. La prévention primaire doit cependant se concentrer sur la réduction des principales causes, à savoir la consommation de tabac et d’alcool.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1368837519304610

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *