Métabolisme du tryptophane et interactions avec le microbiote intestinal


• Le tryptophane est un acide aminé essentiel important pour l’homéostasie intestinale.

• L’indoléamine 2, 3-dioxygenase 1 (IDO 1) est l’enzyme qui dégrade majoritairement le tryptophane dans l’intestin.
• La dégradation du tryptophane au niveau intestinal dépend également du microbiote qui génère des indoles.
• L’équilibre des voies de dégradation du tryptophane est primordial pour le maintien de l’homéostasie intestinale et périphérique.
L’intestin est la première ligne de défense contre les agents pathogènes. L’altération de l’homéostasie intestinale est associée à une perméabilité intestinale accrue et au développement de nombreuses maladies, y compris les maladies cardiométaboliques. Parmi les métabolites qui jouent un rôle important dans l’homéostasie intestinale, le L Tryptophane (Trp) est l’un des acides aminés essentiels fournis par l’alimentation. Son métabolisme joue un rôle clé dans la modulation du microbiote intestinal, avec des impacts majeurs localement sur l’intestin et en périphérie sur le développement de maladies inflammatoires. Récemment, de nouvelles données ont montré que le catabolisme du Trp par l’enzyme indoléamine 2,3-dioxygénase 1 (IDO1), exprimée par l’hôte, affecte le métabolisme du Trp, en particulier celui qui dépend du microbiote intestinal responsable de la génération des métabolites d’indole. Cette revue résume les avancées concernant le rôle des différents acteurs impliqués dans le catabolisme du Trp ainsi que le dialogue entre l’hôte et le microbiote intestinal.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *