L’obésité des mamans pendant la grossesse est liée au retard dans le développement des fils et au QI


L’obésité d’une mère pendant la grossesse peut affecter le développement de son enfant des années plus tard, selon des chercheurs qui ont constaté un retard de la motricité chez les enfants d’âge préscolaire et un QI plus bas au milieu de l’enfance pour les garçons dont la mère était gravement en surpoids pendant la grossesse.

Une équipe d’épidémiologistes, de nutritionnistes et de chercheurs en santé environnementale de la Columbia University Mailman School of Public Health et de l’Université du Texas à Austin a constaté que les différences sont comparables à l’impact de l’exposition au plomb dans la petite enfance. Les résultats sont publiés dans BMC Pediatrics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *