Le confinement fait légèrement grossir (et ce n’est pas grave)


Evacuons tout de suite le premier constat : non, vous n’êtes pas seul.e, nous avons en majorité pris un peu de poids (57% des sondé.e.s).

2,5 kg en moyenne depuis le début du confinement, et les hommes un peu plus que les femmes. Le manque d’activité physique, le désoeuvrement, l’anxiété générés par l’enfermement et le grignotage qui en découle n’y sont pas étrangers. Mais le fait de grossir, n’a-t-il pas aussi été engendré par la peur même de grossir, de mal faire, de « rater » son confinement ?

On observe que les personnes au chômage, peu diplômées ou issues de catégories pauvres ont plus été touchées par cette prise de poids. Santé Publique France mène actuellement une enquête, qui démontre que le stress et la dépression lors de la quarantaine, touche beaucoup plus ces mêmes personnes.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *