Les protéines végétales : contexte et potentiels en alimentation humaine


Les systèmes alimentaires occidentaux et, a fortiori, leur extension au plan mondial ne sont pas durables.

Les experts proposent pour les pays de l’OCDE de rééquilibrer dans notre régime le ratio protéines végétales/protéines animales. Les protéines végétales sont apportées par des aliments traditionnels comme les légumes secs et les produits céréaliers mais aussi par les matières protéiques végétales (MPV). Ces MPV sont issues du fractionnement de graines, feuilles, tubercules et sont utilisées pour leurs propriétés techno-fonctionnelles et/ou nutritionnelles. Les protéines végétales présentent une grande diversité de structures et de propriétés en fonction de leur origine botanique, de leur localisation dans la plante, et des technologies mises en œuvre. Le groupe d’experts du CVT Allenvi a identifié des domaines d’innovation qui pourraient favoriser leur utilisation plus large en alimentation humaine. Des marges de progrès sont possibles à la fois par une exploration systématique des sources de protéines végétales, par une amélioration des procédés de préparation, par une exploitation des complémentarités entre sources protéiques et enfin par une meilleure connaissance des propriétés fonctionnelles et nutritionnelles.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0007996016000080

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *