Les effets du brocoli sur la santé rénale peuvent dépendre de la génétique individuelle


De nouvelles recherches indiquent que les avantages d’un composé alimentaire sur la santé rénale peuvent dépendre de la génétique d’un individu.

Les résultats, qui apparaissent dans un prochain numéro de JASN, peuvent être utiles pour adapter les interventions pour prévenir ou traiter les maladies rénales.
La glutathion S-transférase mu-1 (GSTM1) est une enzyme qui joue un rôle dans l’élimination des toxines dans l’organisme et dans la lutte contre le stress oxydatif. De nombreuses personnes portent une variante du gène GSTM1 qui empêche l’expression du gène (appelée variante nulle) et, par conséquent, elles manquent de production de l’enzyme. Une équipe dirigée par Thu H. Le, MD (University of Rochester Medical Center) a précédemment montré que les personnes porteuses de cette variante courent un risque plus élevé de voir leur fonction rénale décliner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *