Le jeûne sur deux jours atténue les troubles du métabolisme des glycolipides induits par le diabète: rôles du FGF21 et des acides biliaires


Le jeûne alternatif pourrait inhiber de manière significative la résistance à l’insuline et l’obésité induites par le diabète de type 2, favoriser la signalisation de l’insuline, réduire l’inflammation, ainsi que favoriser la synthèse du glycogène et le métabolisme des lipides. Cela dépend peut-être du FGF21 et du métabolisme des acides biliaires pour améliorer la biosynthèse mitochondriale et le métabolisme énergétique.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0955286320304356

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *