L’association entre les polymorphismes des gènes des récepteurs de la vitamine D et le risque de néphrolithiase: une méta-analyse


• Il n’y a aucune association entre la néphrolithiase et les polymorphismes des gènes Apa-I et BsmI.

• Un risque accru de néphrolithiase est associé au génotype FF de Fok-I.
• L’allèle T et le génotype TT de Taq-I sont associés à un risque réduit de néphrolithiase. Bien que le risque accru de néphrolithiase soit associé à l’allèle t et au génotype tt de Taq-I.
• L’association entre Fok-I et le risque de néphrolithiase est observée dans la population asiatique. Tandis que l’association entre Taq-I et le risque de néphrolithiase se retrouve dans la population caucasienne.
• Taq-I a une association plus puissante avec le risque de néphrolithiase que Fok-I.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *