L’association entre la polyarthrite rhumatoïde (PR) et la parodontite reste incertaine.


Les chercheurs ont étudié la santé bucco-dentaire et la parodontite dans une étude cas-témoins basée sur la population chez des personnes avec ≥10 dents restantes ≥61 ans et avec ou sans diagnostic de polyarthrite rhumatoïde.

126 individus dentés atteints de polyarthrite rhumatoïde ont été recrutés en même temps que des individus témoins de même âge sans polyarthrite rhumatoïde. Les individus témoins ont été recrutés dans la population générale de la même ville (n = 249).

Un examen dentaire comprenant une radiographie panoramique a été réalisé sur tous les participants. Toutes les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ont été examinées et les dossiers médicaux ont été examinés par un rhumatologue. Dans le groupe témoin, aucun des participants ne présentait de symptômes de polyarthrite rhumatoïde et leurs dossiers médicaux étaient également négatifs.
Le groupe polyarthrite rhumatoïde comprenait plus de femmes (66,7% contre 55,8%) (p <0,01). Les personnes du groupe polyarthrite rhumatoïde avaient un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé (p <0,001). Un diagnostic de parodontite était plus fréquent dans le groupe polyarthrite rhumatoïde (61,1%) que dans le groupe témoin (33,7%) (p = 0,001).
L’analyse de régression logistique binaire a identifié un IMC> 25 (OR 6,2, IC à 95% 3,6, 10,5, p = 0,000), la parodontite (OR 2,5 IC à 95% 1,5, 4,2 p = 0,000) et le sexe féminin (OR 2,3, 95% IC 1,3–4,0, p = 0,003) étaient associés à la polyarthrite rhumatoïde.
La polyarthrite rhumatoïde était associée à un diagnostic de parodontite.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *