L’acide tranexamique pour réduire les saignements après extraction dentaire chez les patients traités avec des anticoagulants oraux sans vitamine K: conception et justification de l’essai EXTRACT-NOAC


Les saignements après extraction dentaire chez les patients traités avec des anticoagulants oraux sans vitamine K peuvent entraîner des réinterventions imprévues et l’interruption de l’anticoagulation, exposant ainsi les patients à un risque de thromboembolie.

Les chercheurs ont conçu une étude pour déterminer si le rince-bouche à l’acide tranexamique (TXA) diminue le saignement après extraction chez ces patients. L’étude est un essai randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo. Ils prévoient de randomiser 236 patients inscrits pour une extraction dentaire et traités avec des anticoagulants oraux sans vitamine K pour un bain de bouche à 10% TXA ou un placebo. Les patients sont invités à utiliser le rince-bouche avant l’extraction dentaire, et trois fois par jour pendant trois jours par la suite. Le principal résultat est un saignement buccal. Les résultats secondaires comprennent le type de saignement, le score de saignement procédural, le nombre de réinterventions après saignement buccal et le nombre d’interruptions du traitement anticoagulant oral sans vitamine K. Tout saignement provenant de sources autres que la bouche et les événements thrombotiques sont enregistrés comme résultats de sécurité. Les patients sont suivis pendant sept jours.
Cette étude fournira des preuves pour guider la prise en charge des patients prenant des anticoagulants oraux sans vitamine K qui ont besoin d’extraire des dents.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *