La nanofibre de cellulose alimentaire module l’obésité et le microbiote intestinal chez les souris riches en graisses


La nanofibre de cellulose a la particularité de se disperser dans l’eau et de produire une dispersion de viscosité élevée, similaire aux fibres alimentaires solubles très visqueuses (DF).

Les effets bénéfiques des DF solubles sur le contrôle glycémique sont associés à la viscosité, faisant ainsi du nanofibre de cellulose une option potentielle pour atténuer l’obésité et les maladies apparentées. Ici, les chercheurs étudié les effets de l’apport de nanofibre de cellulose sur l’obésité et le microbiote intestinal chez les souris nourries avec un régime riche en graisses.

Les résultats suggèrent que la consommation de nanofibre de cellulose a des effets inhibiteurs sur l’obésité médiée par le contrôle de l’équilibre du microbiote intestinal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *