La dysbiose du microbiote oral est associée au lupus érythémateux disséminé


L’axe du microbiome oral-intestinal est un lien crucial dans la santé et les maladies humaines, mais peu de recherches ont indiqué la relation entre les micro-organismes oraux et le lupus érythémateux disséminé (LED).

Cette étude a principalement exploré la composition et les changements des micro-organismes oraux chez les patients atteints de LED avec différents stades, manifestations cliniques et biomarqueurs.
Le microbiote oral des patients atteints de LED était déséquilibré et la diversité a diminué, mais aucune différence n’a été trouvée entre les nouveaux patients et les patients traités. Les familles Lactobacillaceae, Veillonellaceae et Moraxellaceae ont été enrichies chez les patients LED. Des familles comme Corynebacteriaceae, Micrococcaceae, Defluviitaleaceae, Caulobacteraceae, Phyllobacteriaceae, Methylobacteriaceae, Hyphomicrobiaceae, Sphingomonadaceae, Halomonadaceae, Pseudomonadaceae, Xanthomonadaceae, etc. ont diminué chez les patients atteints de LED. Après plusieurs ajustements de tests, les familles Sphingomonadaceae, Halomonadaceae et Xanthomonadaceae ont été significativement diminuées chez les patients atteints de LED.
Ces résultats confirment collectivement que la dysbiose du microbiote oral et les voies métaboliques aberrantes ont été observées chez les patients atteints de LED et ils peuvent fournir des preuves suggestives pour le diagnostic et le traitement du LED.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *