Isoflavones, dans le tofu et les protéines végétales, associées à un risque de maladie cardiaque plus faible


Manger du tofu et des aliments contenant des quantités plus élevées d’isoflavones est associé à un risque modérément plus faible de maladie cardiaque, en particulier pour les femmes plus jeunes et les femmes ménopausées ne prenant pas de traitement hormonal, selon une recherche observationnelle publiée dans Circulation, le journal phare de l’American Heart Association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *