Influence du niveau d’apport protéique alimentaire sur la réparation épithéliale après un épisode inflammatoire colique aigu


L’ingestion de protéines alimentaires module différenciellement la résolution de la colite chimio-induite selon le niveau d’apport.

L’étude révèle qu’un régime modérément élevé en protéines (P30) favorise la réparation épithéliale en limitant l’inflammation, en renforçant la fonction barrière et en contribuant à restaurer la composition du microbiote après dysbiose.

Depuis peu, la cicatrisation complète de la muqueuse intestinale est considérée comme un objectif thérapeutique pour la prévention des complications associées aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Cependant, le rôle de l’apport protéique alimentaire et les besoins protéiques nécessaires à la cicatrisation muqueuse ont été peu étudiés. Le but de cette l’étude est de tester l’effet de différents niveaux d’apport protéique sur la réparation épithéliale après un épisode inflammatoire colique aigu.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0985056218300852

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *