Ganoderma Lucidum… l’élixir de longue vie

Lucid-ganoderma-tea-Ling-zhi-slice

Présentation :

Le Ganoderma Lucidum (appelé encore en Japon : Reishi et en Chine : Lingzhi) est un champignon utilisé depuis plus de 4000 ans, par la médecine traditionnelle chinoise comme l’un des plus puissants remèdes de l’antiquité.  Sa rareté et ses vertus exceptionnelles lui ont conféré une notoriété et une valeur inestimable et son utilisation était réservée aux nobles et aux empereurs de l’époque. Puissant revitalisant, détoxifiant, adaptogène, et régénérateur ses vertus thérapeutiques sont sans équivoque. Son action dynamisante sur le foie et les poumons, lui confère une spécificité dans la thérapie des maladies chroniques en général, et en particulier le système respiratoire et hépatique.

Origine :

Le Ganoderma Lucidum trouve ses origines il y a de cela plus de 4000 ans  en Asie et notamment en Chine et au Japon où il a été utilisé comme remède antivieillissement et comme élixir de longue vie. Relativement rare à l’époque ancienne, et poussant principalement dans les montagnes, il était réservé à une élite, à savoir : les empereurs et certaines personnalités parmi les plus puissantes du monde asiatique. Actuellement il est cultivé massivement en Chine et au Japon et est encore utilisé en pharmacopée chinoise, mais aussi dans la fabrication de plusieurs médicaments, antioxydants et compléments alimentaires.

Composition :

Le Ganoderma Lucidum contient plus de 200 principes actifs, principalement des antioxydants. Contrairement à la plupart des autres plantes médicinales, ces antioxydants ne sont pas des vitamines ou des minéraux qu’on trouve habituellement dans l’alimentation quotidienne, mais au contraire ces principes actifs qu’on trouve dans le Ganoderma sont propres à ce champignon et il est très rare d’observer une telle concentration de principes actifs aussi puissants et efficaces dans un seul élément.

Sa principale composition est partagée entre les polysaccarides et les triterpènes. Parmi ces derniers, qui sont d’autant plus nécessaires pour la régénération de nouvelles cellules saines, on trouve : les glycoprotéines, les acides b-D-Glucaniques, des hétéroglucides comme le D-mannose, acide D-glycuronique, D-Xylose. Les triterpènes sont aussi présents en grandes quantités dans le Ganoderma Lucidum, on peut citer comme exemple : les lanostanes comme les acides ganodériques, ganolucidiques et également, les lucidiniques. On y trouve aussi des molécules de 7-hydroxystérols ainsi que beaucoup d’éléments peu connu et d’autres encore à ce jour non analysés.

Propriétés médicinales :

Le Ganoderma Lucidum est une plante de premier ordre, très puissant antioxydant, revitalisant majeur, élixir de longue vie, antivieillissement, et surtout un adaptogène majeur, il permet une rémission rapide de la maladie et des périodes de convalescence. Il soutien l’organisme dans son ensemble et non pas une ou plusieurs fonctions spécifiques. En médecine traditionnelle chinoise ce champignon fait partie du très fameux Trio Impérial : Ganoderma, Ginseng, Cordyceps, très prisés par les thérapeutes de la pharmacopée chinoise.

Il permet de traiter entre autre : la perte de vitalité, l’asthénie, stimule et renforce les glandes surrénales, permet une meilleure résistance aux températures extrêmes, et est considéré comme un anticancéreux, et un tonique (mais pas un stimulant !).

Son action sur le système immunitaire est indéniable, et le renforcement de ce dernier fait parti des vertus principales du Ganoderma Lucidum, c’est la raison pour laquelle on le considère comme un antibiotique, un antibactérien et un antiviral naturel. La stimulation des émonctoires et la détoxification de l’organisme des métaux lourds, des polluants et des agents agressifs et synthétiques lui confèrent des vertus antioxydantes et détoxifiantes. Il permet également la prévention des maladies de la sphère ORL et des poumons (grippe, rhume, angines, bronchites, pharyngites…etc.). Il permet aussi de traiter certaines maladies comme la fibromyalgie, la mononucléose, le sida, ainsi que toute forme d’allergie. Son action préventive contre les maladies auto-immunes, les leucémies ainsi que certaines formes du cancer a été également prouvé par la médecine actuelle. Ce champignon est aussi très connu pour son soutien au foie, grand épurateur de l’organisme. En effet, le foie est l’organe essentiel des transformations biochimiques et du métabolisme qui permet l’adaptation de l’organisme à toutes sortes de contraintes climatiques ou métaboliques. Le Ganoderma Lucidum par ses vertus adaptogène permet un fonctionnement optimal du foie et par conséquent de tout le métabolisme du corps.

Préparation :

Il est connu que le Ganoderma Lucidum de couleur rouge est plus amer que celui de couleur noire, c’est pourquoi sa préparation diffère selon son gout. Sa forme commercialisable est soit en petits morceaux, soit en poudre. La meilleure préparation reste sa dissolution dans de l’eau bouillie qu’il soit en poudre ce qui correspondrait au thé de Ganoderma Lucidum ou alors en petits morceaux ce qui correspondrait en général à des tisanes de Ganoderma Lucidum. La préparation sous forme de décoction peut être aussi présentée afin de préparer un extrait de Ganoderma Lucidum. On peut également le consommer en soupe, cependant, plus son gout est amer, moins il est préférable de le consommer sous forme de soupe, et mieux il serait judicieux de le mélangé à d’autres plantes synergiques afin d’adoucir son gout.

Bien que des formes en poudre et en morceaux sont les plus disponible sur le marché, on peut aussi le retrouvé sous sa forme brute, c’est-à-dire, en des tranches complètes de champignon et le plus souvent elles sont séchées. Cette forme a l’inconvénient d’être très difficiles à briser en petits morceaux et encore moins de le broyer en poudre. Le mieux serait donc de mettre chaque tranche dans un récipient d’eau.

En cas d’utilisation de Ganoderma Lucidum  en morceaux ou en tranches complètes, il est important de bouillir l’eau avec le champignon pendant deux heures. On laisse refroidir, et si l’extrait est trop amer et encore coloré, on peut renouveler encore l’opération. On peut mélanger l’extrait obtenu avec du thé vert, du jus ou tout autre boisson (sauf boissons alcoolisées) afin d’adoucir le gout.

Posologie :

La dose moyenne quotidienne se situe entre 2g et 7g. On retiendra 12g comme dose maximale pour un organisme humain puissant et ayant des organes d’élimination en parfaite santé. 12g est une dose très élevée et n’est certainement pas adaptée à beaucoup de personnes notamment, les constitutions faibles. Il est recommandé de commencé par une dose minimale de 2g par jour, voir même 1g par jour et d’augmenter les doses au fur et à mesure que l’on observe l’intensité des effets provoqués par cette dose. Il est toujours conseillé de demeurer dans la fourchette de 2g-7g et de ne dépasser les 7g qu’en cas de surveillance médicale. Une cure de Ganoderma Lucidum ne dure, en général, pas moins d’une semaine et pas plus de trois semaines. Il faut insister sur le fait que le dosage et la durée de la cure varient considérablement selon le type de constitution ainsi que des faiblesses et des points forts du métabolisme de l’organisme en question. Il est par conséquent, indispensable d’aller progressivement et de prendre un avis médical si nécessaire.

Effets secondaires :

Les effets secondaires dus à la prise du Ganoderma Lucidum sont assez nombreux et diffèrents d’un individu à un autre. Le Ganoderma Lucidum a une action sur l’organisme en entier et les effets indésirables apparaissent en fonction des faiblesses et des failles de chaque métabolisme et par conséquent, il difficile de faire une liste exhaustive de ces effets secondaires. Il appartient à chacun d’observer et d’identifier ces effets selon sa propre constitution, de préférence à l’aide d’un médecin ou d’un thérapeute aguerrit. Cependant, il obligatoire de consulter un médecin en cas de douleurs identifiées d’un organe précis ou encore, en cas de troubles du rythme cardiaque. Dans tous les cas, il est important de ne jamais dépasser la période de vingt jours de prise régulière et continue de Ganoderma Lucidum. Il est toujours recommandé de faire une pause d’au moins un mois afin de donner du temps à l’organisme de mener les actions de détoxification et d’adaptation et de ne pas provoquer une surcharge par des principes actifs qui pourrait engendrer des effets très indésirables sur le moyen terme.

Le Ganoderma Lucidum, étant un puissant régénérateur pourrait provoquer des réactions de nettoyage et de détoxification assez agressive pour les organismes à constitution faibles. Le Ganoderma Lucidum peut ne pas convenir à certains individus et provoquerait dans certains cas des effets indésirables non supportables par la personne, il est recommandé de prendre d’autres plantes ayant des effets comparables au Ganoderma Lucidum et qui sont mieux adaptées au métabolisme de ces personnes. Les réactions allergiques, ainsi que des indigestions dues au Ganoderma Lucidum sont très rares mais elles peuvent apparaître chez certains types de personnes, il faut donc faire attention avec les doses utilisées au début.

Contre-indications :

Le Ganoderma Lucidum est contre-indiqué en cas de grossesse ou de prise médicamenteuse, notamment : les antihypertenseurs et les anticoagulants. Il est aussi interdit pour les enfants de moins de 6 ans. Etant un champignon aux vertus très puissantes et renfermant des principes actifs très complexes et parfois non adaptés à certains, il est préférable de consulter son médecin et de se renseigner au près de thérapeutes ayant de solides connaissances du Ganoderma Lucidum afin non pas seulement d’éviter certains problèmes dus à une prise excessive de ce champignon mais aussi de bénéficier d’un effet optimal pour sa santé.

Combinaison avec des d’autres plantes :

Il existe une multitude de possibilité de combinaison du Ganoderma Lucidum avec d’autres plantes médicinales afin de produire ou d’accentuer ses vertus. L’une des combinaisons les plus connues est le trio impérial, formé des trois plantes les plus prisées en pharmacopée chinoise : le Ganoderma Lucidum, le Ginseng et le Cordyceps. L’association de ces trois plantes permet de lutter efficacement contre l’asthénie, les faiblesses générales de l’organisme et le manque d’énergie dus à l’épuisement surrénalien. L’association avec la gelée royale ou la spiruline permet aussi de lutter contre l’asthénie mais aussi la fatigue mentale et les défaillances de mémoire. L’Echinacea s’associe très bien également avec le Ganoderma Lucidum et donne de très bons résultats lorsqu’il s’agit du renforcement du système immunitaire et de certaines maladies de déficience immunitaire. Il est aussi très important de signaler l’effet du gingembre et du citron dans l’amélioration de l’assimilation du Ganoderma Lucidum en particulier et les plantes médicinales en général en raison de leurs vertus digestives.

Il existe aussi plein d’autres combinaisons médicinales avec le Ganoderma Lucidum et en voici quelques unes des plus pratiques :

– Prévention et thérapie des maladies de la sphère ORL et des poumons : Ganoderma Lucidum, propolis, curcuma, gingembre.

– Mononucléose : Ganoderma Lucidum, cannelle, thym, echinacea.

– Antibiotique, antiviral : Ganoderma Lucidum, propolis.

– Intoxication hépatique aux médicaments : Ganoderma Lucidum, cannelle, propolis, curcuma.

– Détoxification : Ganoderma Lucidum, chlorelle, spiruline.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *