Faibles niveaux de vitamine K liés à la limitation de la mobilité et à l’incapacité chez les personnes âgées


Les chercheurs ont évalué l’association entre les biomarqueurs du statut en vitamine K et la limitation de la mobilité et le handicap, et ont découvert que les personnes âgées avec de faibles niveaux de vitamine K circulante étaient plus susceptibles de développer ces conditions.

L’étude a utilisé des données de 635 hommes et 688 femmes âgés de 70 à 79 ans, dont environ 40 pour cent étaient des Noirs, qui ont participé à Health ABC. Dans Health ABC, la mobilité a été évaluée tous les six mois pendant six à dix ans grâce à des visites annuelles à la clinique et à des entretiens téléphoniques dans l’intervalle. Pour la présente analyse, les chercheurs ont défini la limitation de la mobilité comme deux rapports semestriels consécutifs de difficultés quelconques à marcher un quart de mile ou à gravir 10 marches sans se reposer, et l’incapacité à la mobilité comme deux rapports semestriels consécutifs d’avoir beaucoup de difficulté ou incapacité à marcher ou à grimper le même montant.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *