Épigénétique des infections buccales et des maladies inflammatoires – Modifications de la méthylation de l’ADN dans les infections et les maladies inflammatoires


Le but de cette revue est de résumer les publications récentes sur la méthylation de l’ADN dans les infections buccales et les maladies inflammatoires, et de discuter de son potentiel en tant que cause de maladie et en tant que cible thérapeutique.

Plusieurs types de bactéries et de virus oraux peuvent entraîner une hyperméthylation de l’ADN dans les tissus buccaux. Une hyperméthylation aberrante de l’ADN est observée dans les maladies inflammatoires buccales, y compris la parodontite chronique, le lichen plan et les kystes radiculaires.
Les modifications épigénétiques étant réversibles, la méthylation aberrante de l’ADN est une cible thérapeutique possible pour de telles maladies. Cependant, on sait peu de choses sur l’épigénétique dans les maladies inflammatoires buccales, et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour élucider les mécanismes sous-jacents avant que la thérapie épigénétique puisse être utilisée pour traiter les maladies inflammatoires buccales.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *