Effets anti-âge du NAD+

NAD-5

Je partage cette méta-analyse car j’avais déjà fait une vidéo (sur ma chaîne YouTube) il y a 6 mois déjà, à propos de l’hydrogène biologique (NADH), une molécule dérivée de l’hydrogénation du NAD+.

Les Sirtuines (des composés dérivés du NAD+) amélioreraient l’endurance physique, la résistance aux maladies et la longévité selon une récente méta-analyse (plus de 200 études analysées) publiée en juin 2016 à Nature.

Résumé :

“Les sirtuines (SIRT1-7) sont une famille de nicotinamide adénine dinucléotide (NAD +) – deacylases dépendantes, avec des capacités remarquables dans la prévention des maladies et même inverser les aspects du vieillissement. Les souris modifiées pour exprimer des copies supplémentaires de SIRT1 ou SIRT6, ou traités avec des composés de sirtuines d’activation (STACS), tels que le resvératrol et SRT2104 ou avec NAD + précurseurs, ont amélioré la fonction de leurs organes, leur endurance physique, leur résistance aux maladies et leur longévité. Les essais chez les primates non humains et chez l’homme ont indiqué que les CCST peuvent être sûrs et efficaces dans le traitement de troubles inflammatoires et métaboliques, entre autres. Ces progrès ont démontré qu’il est possible de concevoir rationnellement des molécules qui peuvent soulager des maladies multiples et éventuellement prolonger la durée de vie chez l’homme.”

Voici le lien vers la méta-analyse :

http://www.nature.com/nrm/journal/vaop/ncurrent/full/nrm.2016.93.html?WT.mc_id=FBK_NatureReviews

Voici le lien vers sciehub :

http://sci-hub.cc/

Ps: Utilisez toujours scihub afin d’avoir les papiers scientifiques gratuitement et faire chier les éditeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *