Effet prédictif du GIPR SNP rs10423928 sur le métabolisme du glucose, la graisse hépatique et l’adiposité chez les sujets prédiabétiques et diabétiques


• Un allèle porteur du variant GIPR rs10423928 a des niveaux de glucose inférieurs 2 h après une provocation orale au glucose.

• Un allèle contribue à une sensibilité à l’insuline plus élevée, ce qui indique une réponse accrue aux cellules bêta.
• La variante GIPR rs10423928 est une cible prometteuse pour les interventions thérapeutiques impliquées dans le diabète de type 2.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *