Dépendance alimentaire : Un exercice simple pour maîtriser son alimentation

18700341_1592661784080384_7435505005970863323_n

Voici pour ceux qui souffrent de dépendance envers un ou plusieurs aliments en particulier ou de troubles du comportement alimentaire en général, un exercice d’imagerie mentale très puissant à réaliser tous les jours pendant quelques semaines :

* Asseyez-vous confortablement et commencez par respirer lentement… de plus en plus lentement, détendez-vous et laissez vos yeux se fermer progressivement.

* À présent, regardez-vous entrain de manger votre aliment préféré (envers lequel vous avez une dépendance). Imaginez toute la séquence lentement et percevez toutes les belles sensations que cela vous procure (goûts, odeurs, sensations, sons, images).

* Une fois que cette séquence mentale devient la plus claire et la plus lumineuse possible, faites la éclater ! Vous devez voir l’image mentale qui vous procurait de belles sensations voler en éclats. Visualisez bien chaque débri de cette image.

* Refaites l’opération 10 fois. Visualisez bien l’image avec toutes ces sensations et faites la éclater. Enchaînez ceci sans phases de repos entre les explosions. À chaque fois prenez le temps d’observer les débris de l’image.

* Après 10 explosions consécutives placez au milieu de cette image mentale une petite image, une miniature, d’un aliment que vous détestez (si vous ne détestez aucun aliment, utilisez l’image de quelque chose de répugnant comme des crottes de chien ou des aliments pourris dégageant une odeur noséabonde…etc.). L’image de l’aliment envers lequel vous avez une dépendance doit être grande, lumineuse, claire, puissante et animée. L’image de l’aliment détestable doit être petite (miniature), placée au centre de la première image.

* Au moment où vous faites exploser la grande image (comme vous l’avez fait au début) aggrandissez l’image en miniature pour qu’elle prenne la place de l’image explosée. Observez simultanément l’éclatement de la première image et l’agrandissement de l’image en miniature qui devient grande, claire, lumineuse et puissante avec tout ce qu’elle comprend de détestable.

* Faites ceci 10 fois de façon continue. Au début, vous aurez quelques difficultés à imaginer la séquence mais après plusieurs jours de pratique, vous finirez par y prendre plaisir. Cet exercice prend moins de 15 minutes.

Lire aussi :

Femme et sportive ? 3 éléments nutritionnels à surveiller

Anthropologie nutritionnelle : Pourquoi faut il manger comme vos ancêtres ?

La nutrition par la variabilité : testez vos aliments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *