Découverte d’un lien microbien entre le régime alimentaire occidental et l’incidence du cancer colorectal


Les chercheurs du Brigham and Women’s Hospital et leurs collaborateurs ont examiné les données de plus de 134 000 participants à deux études de cohorte prospectives menées à l’échelle des États-Unis. L’équipe a analysé les habitudes alimentaires ainsi que l’ADN des souches d’Escherichia coli trouvées dans plus de 1 000 tumeurs colorectales.

L’équipe a recherché des souches bactériennes portant un îlot génétique distinct connu sous le nom de polykétide synthase (pks). La pks code pour une enzyme dont on sait qu’elle provoque des mutations dans les cellules humaines. Dans l’ensemble, l’équipe a constaté que le régime alimentaire occidental était associé aux tumeurs colorectales contenant des quantités élevées d’E. coli pks+, mais pas aux tumeurs contenant peu ou pas d’E. coli pks+.

“Ces résultats confirment notre hypothèse selon laquelle le régime alimentaire de type occidental augmente le risque de cancer colorectal par son effet sur les E. coli pks+”, a déclaré l’auteur correspondant Shuji Ogino, MD, PhD, MS, du programme d’épidémiologie pathologique moléculaire du département de pathologie du Brigham. “Il s’agit de la première étude à établir un lien entre le régime occidental et des bactéries pathogènes spécifiques dans le cancer. Notre prochaine question est de savoir quel composant du régime et du mode de vie occidentaux est lié au cancer colorectal contenant cette espèce bactérienne.”

Source :https://bwhclinicalandresearchnews.org/2022/06/02/whats-new-in-research-july-2022/#Ogino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *