Concepts nutritionnels pour le traitement de l’obésité chez l’adulte


Ce point de vue scientifique est une revue narrative et n’est pas comparable à une revue systématique mais donne une vue d’ensemble des différentes approches thérapeutiques, qui devraient être utilisées et combinées en tenant compte des besoins, des préférences, du statut pondéral et des facteurs de risque cardio-métaboliques des individus. Toutes les approches thérapeutiques doivent aboutir à un bilan énergétique négatif. Indépendamment du concept de perte de poids (par exemple, jeûne intermittent, faible teneur en glucides, faible teneur en graisses, médicaments ou chirurgie bariatrique), la perte de poids échoue sans un bilan énergétique négatif. De nombreuses tendances, comme les recommandations alimentaires basées sur les gènes ou les microbiomes, manquent encore de preuves scientifiques concluantes. En général, les études sur la perte de poids présentent souvent des limites méthodologiques (par exemple, la conception ou la durée de l’étude), ce qui fait que les résultats ne sont pas comparables et qu’ils doivent donc être interprétés avec prudence.

En modifiant le mode de vie, une perte de poids modérée est possible après un an. D’autres approches, comme la chirurgie bariatrique, conduisent à une perte de poids plus importante, mais ne sont prouvées que pour des groupes cibles spécifiques. D’autres recherches, notamment des études d’intervention à long terme, sont nécessaires pour évaluer les concepts de perte de poids et obtenir des recommandations adaptées fondées sur des preuves.

Les détails par ici : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8747374/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *