Caries dentaires: interactions génétiques et protéiques


Il est essentiel d’appréhender le modèle multifactoriel de l’hérédité dans les maladies humaines.

 
Cette étude présente des voies qui peuvent être directement corrélées avec plusieurs phénotypes de caries dentaires et cela contribue à une meilleure compréhension de cette maladie, ouvrant un plus large éventail d’options biotechnologiques pour son contrôle efficace à l’avenir.

• Au total, 27 gènes ont été associés au développement de la carie dentaire.

• Au niveau génétique, 23 gènes ont au moins un autre gène en interaction.
• Au niveau des protéines, la plupart des protéines interagissent les unes avec les autres.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *