Bisphénol A et cancer du sein


Le bisphénol A est un perturbateur endocrinien utilisé dans la composition des contenants alimentaires. Il a été partiellement interdit en France en 2015 et classé comme « substance extrêmement préoccupante » en 2017. L’effet cancérigène du bisphénol A a été démontré sur le modèle animal. Le bisphénol A agit par des voies dépendantes et indépendantes des œstrogènes. Il entraîne des changements épigénétiques et impacte le microenvironnement de la glande mammaire. Cependant, le rôle de l’exposition au bisphénol A dans le développement du cancer du sein chez l’homme reste controversé. L’objectif de cette revue était d’évaluer le lien entre l’exposition au bisphénol A et le cancer du sein.

Une méta-analyse de neuf articles incluant 10 695 patients, avec la création d’un graphique en forêt, a été réalisée.

Neuf études cas-témoins, publiées entre 1990 et 2021, étudiant le lien entre la survenue d’un cancer du sein et le taux moyen de bisphénol A urinaire, sanguin et tissulaire ont été sélectionnées. La méta-analyse ne retrouve pas d’association significative entre l’exposition au BPA et l’apparition d’un cancer du sein avec un OR = 1 (IC95 % [0,92–1,08]).

Cette méta-analyse ne met pas en évidence de liens entre cancer du sein et exposition au bisphénol A. Néanmoins, l’analyse d’un lien pathogène entre bisphénol A et cancer du sein nécessite des études de cohortes complémentaires afin de pouvoir conclure étant donné la méthodologie des études disponibles.

SOURCE : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0007455122004349

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *