Analyses phytochimiques, antioxydantes et des groupes fonctionnels de Evolvulus alsinoides


  • Le contenu phénolique et les activités antioxydantes de E. alsinoides d’Afrique du Sud ont été décrits pour la première fois.
  • Les groupes fonctionnels présents dans la même espèce ont également été étudiés pour la première fois.
  • La teneur en composés phénoliques individuels était positivement corrélée à l’activité antioxydante.
  • L’analyse FTIR a confirmé la présence de plusieurs groupes fonctionnels dans les extraits de la plante.
  • Les résultats indiquent que E. alsinoides contient des molécules bioactives prometteuses, qui justifient son utilisation en médecine folklorique.

Evolvulus alsinoides (L.) L. (Convolvulaceae) est une espèce phorbe très appréciée en médecine traditionnelle pour ses effets d’amélioration de la mémoire, et une série d’autres propriétés ethnomédicales. Cependant, il n’existe aucune étude sur la composition phytochimique et les activités antioxydantes de E. alsinoides collectées en Afrique du Sud. La présente étude a été conçue pour examiner les contenus phytochimiques et les propriétés antioxydantes des extraits aqueux et éthanoliques de E. alsinoides collectés dans la province de Limpopo en Afrique du Sud. Les contenus phytochimiques ont été déterminés à l’aide de méthodes spectrophotométriques et colorimétriques, tandis que les activités antioxydantes ont été déterminées à l’aide de trois tests antioxydants in vitro [2,2-Diphényl-1-picrylhydrazyl (DPPH), 2,2′-azino-bis-(3-éthylbenzothiazoline-6-sulfonic) acid (ABTS), et Ferric reducing antioxidant power (FRAP)]. De plus, les groupes fonctionnels présents dans les extraits ont été analysés par spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (FTIR).

Les résultats ont révélé que les extraits éthanoliques d’E. alsinoides ont donné le contenu le plus élevé de phénol total (17,07 ± 2,28 mg GAE/g d’extrait DW), de flavonoïde total (82,44 ± 0,93 mg QE/g d’extrait DW), et de proanthocyanidine (32,98 ± 2,10 mg CE/g d’extrait DW). La quantification des alcaloïdes totaux et des saponines de l’extrait brut de E. alsinoides a donné des valeurs moyennes en pourcentage de 2,6 ± 0,2 % et 33,7 ± 0,00 %, respectivement. L’extrait éthanolique avait la plus grande capacité de piégeage du DPPH (valeur IC50 : 0,4367 mg/mL), la capacité de piégeage de l’ABTS (valeur IC50 : 0,099 mg/mL) et le meilleur pouvoir antioxydant réducteur ferrique (138,16 ± 3,27 mg TE/ g). Les teneurs totales en phénoliques, flavonoïdes et proanthocyanidines ont été positivement corrélées aux activités DPPH et ABTS. Les données spectrales de l’analyse FTIR des extraits d’E. alsinoides ont révélé la présence de groupes fonctionnels caractéristiques d’acides carboxyliques, d’amines aromatiques, d’alcanes, de phénols, d’alcynes, d’hydroxy, d’alcools et de sulfoxyde, qui pourraient contribuer aux propriétés médicinales de cette espèce végétale.

Les résultats de l’étude justifient l’utilisation d’E. alsinoides dans la médecine folklorique et peuvent être explorés davantage pour des produits pharmaceutiques à base de plantes.

Source :https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0254629922002940

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *