Efficacité antivirale et mécanismes d’action de l’huile essentielle d’origan et de son composant principal Carvacrol contre le norovirus murin

Les applications antivirales de l’huile essentielle d’origan
L’origan est une herbe populaire de la famille de la menthe, connue pour ses impressionnantes qualités médicinales. Ses composés végétaux, dont le carvacrol, offrent des propriétés antivirales.

Dans une étude en tube à essai, l’huile essentielle d’origan et le carvacrol isolé ont réduit l’activité du norovirus murin (MNV) dans les 15 minutes suivant l’exposition (1).
Le MNV est très contagieux et la principale cause de grippe intestinale chez l’homme. Il est très similaire au norovirus humain et utilisé dans les études scientifiques car le norovirus humain est notoirement difficile à cultiver en laboratoire (2).
Il a également été démontré que l’huile essentielle d’origan et le carvacrol présentent une activité antivirale contre le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1), le rotavirus, une cause fréquente de diarrhée chez les nourrissons et les enfants, et le virus respiratoire syncytial (RSV), qui provoque des infections respiratoires (3, 4, 5).
L’huile essentielle d’origan peut s’avérer un allié précieux contre le coronavirus. Une récente étude in vitro indique que l’huile essentielle de cette plante médicinale peut détruire le coronavirus humain, considéré comme le pathogène responsable du SRAS, et arrêter complètement sa réplication dans les 20 minutes suivant l’exposition.
L’étude a été menée par le Dr M. Khalid Ijaz, de Microbiotest, un laboratoire d’analyse microbiologique indépendant à Sterling, VA. Le Dr Ijaz a incubé le coronavirus humain dans des lignées cellulaires MRC-5 avec de l’huile essentielle d’origan seule et en combinaison avec d’autres huiles essentielles (6).
L’huile essentielle d’origan à elle seule a réduit la charge virale de plus de 5 millions de particules par ml au départ, à 167 particules par ml en 15 minutes. Au bout de 20 minutes, la charge virale est tombée à 150 particules par ml. Les chercheurs ont noté l’huile essentielle d’origan pouvait arrêter la réplication virale dans les cellules hôtes (6).
Les résultats in vitro doivent être bien entendu confirmés dans des essais cliniques sur l’homme, mais ils sont convaincants car ils montrent que l’huile essentielle d’origan, seule et en combinaison avec d’autres huiles essentielles a des effets virucides et virustatiques sans équivoque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *