Effets pharmacologiques des phytocompounds de R. officinalis L rapportés dans la littérature

Rosmarinus officinalis L.

(romarin) est une plante médicinale originaire de la région méditerranéenne et cultivée dans le monde entier. Outre son objectif thérapeutique, il est couramment utilisé comme condiment et conservateur alimentaire. R. officinalis L. est constitué de molécules bioactives, les phytocomposés, responsables de la mise en œuvre de plusieurs activités pharmacologiques, telles que des activités anti-inflammatoires, anti-oxydantes, antimicrobiennes, anti-prolifératives, anti-tumorales et protectrices, inhibitrices et atténuantes
Les phytocomposés les plus rapportés et présentant des activités pharmacologiques sont l’acide caféique, l’acide carnosique, l’acide chlorogénique, l’acide monomère, l’acide oléanolique, l’acide rosmarinique, l’acide ursolique, l’alpha-pinène, le camphre, le carnosol, l’eucalyptol, le rosmadial, le rosmanol, les rosmaquinones A et B, le secohinokio et leurs dérivés. eugénol et lutéoline.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *