Effets anti-inflammatoires et d’amélioration nutritionnelle d’une supplémentation alimentaire combinée à de l’huile de poisson chez des patients atteints de cancer épithélial

La présente étude a examiné les effets d’une supplémentation alimentaire combinée à une huile de poisson contenant des niveaux relativement faibles d’acide eicosapentaénoïque (EPA) et d’acide docosahexaénoïque (DHA) sur l’état inflammatoire et nutritionnel de patients atteints de cancer épithélial. Des capsules d’huile de poisson (498 mg d’EPA et 213 mg de DHA) et des compléments alimentaires (100 kcal et 5 g de protéines) ont été administrés pendant 8 semaines à 20 patients atteints de cancer et d’inflammation [protéine C-réactive (CRP) ≥0,30 mg/dl]. Les taux sanguins d’EPA ont augmenté de manière significative après 4 et 8 semaines, alors qu’aucune différence significative n’a été observée dans les taux de CRP transformés en logarithme (log), qui étaient les principaux indices inflammatoires chez ces patients. Une tendance à la baisse a été observée à 8 semaines après l’exclusion de 2 patients présentant une suspicion d’infection (P=0,06). Une augmentation significative a été observée de la semaine 0 à la semaine 8 pour les niveaux logarithmiques d’interleukine-6 (IL-6). Après exclusion des 2 patients présentant une suspicion d’infection, aucune différence significative n’a été observée en comparant la semaine 0 à la semaine 8 pour le log IL-6. Aucune détérioration des taux d’albumine ou de préalbumine n’a été observée. Ces résultats suggèrent que, bien que la suppression de l’inflammation aiguë associée à l’infection soit difficile, la prise de suppléments relativement faibles d’EPA et de DHA peut être efficace pour une inflammation chronique légère chez les patients atteints de cancer épithélial sans infection. Des essais cliniques randomisés à grande échelle sont nécessaires pour prendre la décision finale concernant l’efficacité. Cette étude a été enregistrée dans le registre des essais cliniques du réseau d’information médicale de l’hôpital universitaire (UMIN-CTR ; 06/07/2018, UMIN000033309).

Source :https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9353257/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *