Effet du tabagisme maternel pendant la grossesse sur la pression artérielle de l’enfant dans une cohorte européenne

L’hypertension artérielle est un problème de santé publique qui peut trouver son origine dans les premières phases du développement. Le tabagisme maternel pendant la grossesse (TMS) pourrait jouer un rôle dans la programmation cardiométabolique de la progéniture. Pour évaluer la relation entre le tabagisme maternel et la pression artérielle (PA) des enfants, nous avons effectué une analyse secondaire d’un essai d’intervention diététique randomisé (EU-Childhood Obesity Project).

Des enfants nés à terme et en bonne santé, de poids normal à la naissance, ont été recrutés au cours des 8 premières semaines de vie dans 5 pays européens et suivis jusqu’à l’âge de 11 ans. Les données sur le PPMS ont été recueillies au moment du recrutement. La tension artérielle et l’anthropométrie ont été évaluées à l’âge de 11 ans. Les enfants ont été classés selon les directives de l’AAP : TA normale : TA < 90e percentile ; TA élevée : ≥ 90e percentile, le sous-ensemble d’enfants ayant une TA > 95e percentile étant classé comme hypertendu. Sur 572 enfants, 20 % ont été exposés au PPMS. A 11 ans, 26,8% avaient une PA supérieure au 90ème centile. Le PPMS au-delà de 12 semaines de gestation était associé à une TA systolique supérieure au percentile (B ajusté 6,935 ; IC 95 % 0,454, 13,429 ; p = 0,036) et à une probabilité d’hypertension plus de deux fois supérieure (OR 2,195 ; IC 95 % 1,089, 4,423 ; p = 0,028) chez les enfants à 11 ans. Le PPMS était significativement associé à une PA ultérieure chez les enfants.

Source :https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36243884/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *