Considérations cliniques pour les patients diabétiques en période d’épidémie de COVID-19

Recommandations pour la prise en charge des patients diabétiques durant la pandémie COVID-19 (rien de nouveau mais c’est bien de marteler les bases)

Mesures preventives du COVID-19 chez les patients diabétiques :
1. Bon contrôle glycémique, car cela pourrait aider à réduire le risque ou la gravité de l’infection. Un bon contrôle glycémique peut également réduire les risques de pneumonie bactérienne associée.
2. Les patients atteints de diabète et d’une maladie cardiaque ou rénale coexistante nécessitent des soins particuliers afin de stabiliser leur état cardiaque et/ou rénal.
3. Il est important de prêter attention à la nutrition et à un apport adéquat en protéines. Toute carence en minéraux et vitamines doit être corrigée.
4. L’exercice améliore l’immunité, mais il faut éviter les endroits surpeuplés comme la gymnase ou les piscines.
Mesures à prendre en cas d’infection au COVID-19 chez les patients diabétiques :
1. Dans le cas où une personne atteinte de diabète développe de la fièvre, de la toux, un écoulement nasal ou une dyspnée, l’autorité sanitaire appropriée doit être notifiée car le dépistage de cette maladie n’est disponible que dans certains endroits.
2. La personne affectée doit être isolée pendant 14 jours ou jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.Les directives spécifiques au pays doivent être suivies.
3. La majorité des patients ont une maladie bénigne et peuvent être pris en charge à domicile. L’hydratation doit être maintenue et un traitement symptomatique par paracétamol, huile essentielles, supplémentation adéquate…etc. peut être administré.
4. Les patients atteints de diabète de type 1 doivent mesurer fréquemment la glycémie et les cétones urinaires en cas de fièvre avec hyperglycémie. Des changements fréquents de posologie peuvent être nécessaires pour maintenir une glycémie normale (changement effectué par un médecin obligatoirement)
5. Les agents anti-hyperglycémiques qui peuvent provoquer une déplétion volémique ou une hypoglycémie doivent être évités. Il peut être nécessaire de réduire la posologie des médicaments antidiabétiques oraux. Les patients doivent suivre les directives médicales et peuvent avoir besoin d’une surveillance plus fréquente de la glycémie et de l’adaptation au médicament.
6. Les patients hospitalisés atteints d’une maladie grave ont besoin d’une surveillance fréquente de la glycémie. Les agents antidiabétiques oraux, en particulier la metformine et les inhibiteurs du cotransporteur-2 de glucose de sodium, doivent être arrêtés.
7. L’insuline est le meilleur médicament pour contrôler l’hyperglycémie chez les patients malades hospitalisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *