Concepts actuels de l’épigénétique et de son rôle dans la parodontite

le profil épigénétique des lésions de parodontite diffère de celui des tissus sains et de la gingivite.

L’épigénétique est la modification de l’expression des gènes en ajoutant ou en enlevant des groupement chimiques qui se trouve aux niveaux des protéines de l’ADN et aux niveaux de l’ADN. Il s’agit des groupements méthyle pour l’ADN et les groupements acétyle pour les protéines de l’ADN.
Les agents pathogènes oraux influencent la régulation épigénétique des récepteurs de reconnaissance des agents pathogènes, tels que les récepteurs cytokines pro- inflammatoires. En effet, des agents pathogènes oraux, tels que Porphymonas gingivalis ( P. gingivalis ) et Fusobacterium nucleatum ( F. nucleatum ), sont capables d’induire une acétylation des histones et une régulation négative de la DNMT1.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *